⠧ ⠕ ⠊ ⠗ 04 222 35 35

 

Littérature

 

9840 COLOMBANI Laetitia

Les Victorieuses

4 h 51 min

 

« À 40 ans, Solène a tout sacrifié à sa carrière d’avocate : ses rêves, ses amis, ses amours. Un jour, elle craque, s’effondre. C’est la dépression, le burnout.

Pour l'aider à reprendre pied, son médecin lui conseille de se tourner vers le bénévolat. Peu convaincue, Solène tombe sur une petite annonce qui éveille sa curiosité : « cherche volontaire pour mission d’écrivain public ». Elle décide d'y répondre.

Envoyée dans un foyer pour femmes en difficulté, elle ne tarde pas à déchanter. Dans le vaste Palais de la Femme, elle a du mal à trouver ses marques. […]

Près d’un siècle plus tôt, Blanche Peyron a un combat. Cheffe de l'Armée du Salut en France, elle rêve d'offrir un toit à toutes les exclues de la société. Elle se lance dans un projet fou : leur construire un Palais.

Le Palais de la Femme existe. Laetitia Colombani nous invite à y entrer pour découvrir ses habitantes, leurs drames et leur misère, mais aussi leurs passions, leur puissance de vie, leur générosité. »

 

9844 DELERM Philippe

Les eaux troubles du mojito : Et autres belles raisons d’habiter sur terre

2 h 06 min

 

« Elles sont nombreuses les belles raisons d’habiter sur terre. On les connaît, on les savoure, parfois on les oublie. Mais elles n’apparaissent jamais aussi fortes et claires que lorsque Philippe Delerm nous les donne à lire.

Goûter aux plaisirs ambigus du mojito, se faire surprendre par une averse, contempler un enfant qui lit en bougeant imperceptiblement les lèvres, prolonger un après-midi sur la plage… »

 

9850 IONESCO Eugène

Rhinocéros : Une nouvelle

1 h 24 min

 

« Cette nouvelle parue dans des revues littéraires constitue le point de départ de la pièce de théâtre du même nom.

Emblématique du théâtre de l'absurde, la nouvelle dépeint une épidémie imaginaire de ‘’rhinocérite’’, maladie qui effraie tous les habitants d'une ville et les transforme bientôt tous en rhinocéros. »

 

9835 TESSON Sylvain

La panthère des neiges

3 h 36 min

 

« – Tesson ! Je poursuis une bête depuis six ans, dit Munier. Elle se cache sur les plateaux du Tibet. J'y retourne cet hiver, je t'emmène.

– Qui est-ce ?

– La panthère des neiges. Une ombre magique !

– Je pensais qu'elle avait disparu, dis-je.

– C'est ce qu'elle fait croire. »

 

 

9849 VIGAN Delphine de

Les Loyautés

4 h 31 min

 

« Théo, enfant du divorce, entraîne son ami Mathis sur des terrains dangereux. Hélène, professeur de collège à l’enfance violentée, s’inquiète pour Théo : serait-il en danger dans sa famille ?

Quant à Cécile, la mère de Mathis, elle voit son équilibre familial vaciller, au moment où elle aurait besoin de soutien pour protéger son fils.

Les loyautés sont autant de liens invisibles qui relient et enchaînent ces quatre personnages. »

 

Biographie

  

9838 DESBIOLLES Maryline

Avec Rodin

5 h 10 min

 

« Dans ce récit consacré à Auguste Rodin, Maryline Desbiolles approche le mystère de la création grâce à une investigation subtile de la vie comme de l’œuvre de l’artiste.

Comment vient-on à Rodin ? Peut-être en tâchant de laisser tomber ce qu'on croyait connaître. En tâchant de laisser tomber ses croyances. En fréquentant Auguste Rodin, et, avec lui, les écrivains et les artistes qui l’ont aimé, en s’immisçant dans cet immense XIXe siècle qu’il projette dans le XXe. En y tissant un récit de sa vie. Mais aussi en fréquentant ses figures, en entrant dans la danse des corps inventés par lui. En fréquentant la sculpture qu'il a bouleversée. En prenant exemple sur lui. En accueillant le réel et ses surprises. En étant entièrement solidaire de sa manière de procéder. C'est-à-dire, somme toute, en faisant le pari d'être un peu plus libre. »

 

Document

 

9841 BOBIN Christian

Pierre,

1 h 37 min

 

« Ce livre n'est ni un essai, ni une biographie de Pierre Soulages, c'est un exercice d'admiration doublé d'une réflexion sur la « présence » du peintre et sur « l'énigme du surgissement de toute présence sur terre », qu'il s'agisse du père de l'auteur, d'un chauffeur de taxi ou de l'inconnu rencontré dans le train de Sète. Après nous avoir fait entendre la voix du peintre, visiter sa demeure parisienne, son atelier-garage, voir ses tableaux, rencontrer ses amis, bref cerner ce qui incarne la « présence » de Soulages, Christian Bobin nous raconte son voyage en train la nuit de Noël 2018 pour fêter à Sète l'anniversaire du peintre, ce qui lui permet de développer sa « thèse de philosophie » et d'achever un portrait intime et « en couleur » du peintre de l'outrenoir. Tout l'art déployé par l'auteur montre ici son efficacité : qu'on aime ou non la peinture de Soulages, on est séduit et touché. »