⠧ ⠕ ⠊ ⠗ 04 222 35 35

Sélection de nouveautés disponibles sur CD

Littérature

 

9890 ARDITI Metin

La fille des Louganis

6 h 59 min

 

« Dans la beauté solaire de son île grecque, la jeune Pavlina aime celui qu'elle croit son cousin, Aris. Elle ignore le secret qui dévastera pour longtemps la famille : Aris est du même père qu'elle. L'enfant qu'elle aura de lui, fruit d'un inceste, sera confié à l'adoption.
La Fille des Louganis raconte l'histoire de ce double arrachement, à l'île et à l'enfant. A Genève, où elle émigre, Pavlina poursuivra son existence, comme absente à elle-même, sans renoncer au rêve - obsédant jusqu'à la folie - de retrouver un jour la fille qu'on lui a enlevée.


Sur ce thème à la fois intime et universel de l'abandon, sur le hasard des rencontres et la vertu des amitiés, sur les forces vitales et les péripéties du destin qui nous gouvernent par-delà le bien et le mal, Metin Arditi a composé un roman profond, saisissant d'émotion et de vérité. »

 

9872 ANDRITCH Ivo

Le pont sur la Drina

18 h 11 min

 

« A Visegrad, c'est sur le pont reliant les deux rives de la Drina - mais aussi la Serbie et la Bosnie, l'Orient et l'Occident - que se concentre depuis le XVIe siècle la vie des habitants, chrétiens, juifs, musulmans de Turquie ou "islamisés". C'est là que l'on palabre, s'affronte, joue aux cartes, écoute les proclamations des maîtres successifs du pays, Ottomans puis Austro-Hongrois.

 

C'est la chronique de ces quatre siècles que le grand romancier yougoslave Ivo Andriécï, prix Nobel de littérature en 1961, nous rapporte ici, mêlant la légende à l'histoire, la drôlerie à l'horreur, faisant revivre mille et un personnages […]

En 1914, le pont endommagé dans une explosion demeure debout. Sinistre présage, cependant, grâce auquel ce roman paru en 1945, œuvre d'un écrivain bosniaque par sa naissance, croate par son origine et serbe par ses engagements d'alors, nous paraît aujourd'hui mystérieusement prophétique. »

 

9884 DUBOIS Jean-Paul

Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon

8 h 05 min

 

« Cela fait deux ans que Paul Hansen purge sa peine dans la prison provinciale de Montréal. Il y partage une cellule avec Horton, un Hells Angel incarcéré pour meurtre.

Retour en arrière : Hansen est superintendant à L’Excelsior, une résidence où il déploie ses talents de concierge, de gardien, de factotum, et – plus encore – de réparateur des âmes et consolateur des affligés. Lorsqu’il n’est pas occupé à venir en aide aux habitants de L’Excelsior ou à entretenir les bâtiments, il rejoint Winona, sa compagne. Aux commandes de son aéroplane, elle l’emmène en plein ciel, au-dessus des nuages. Mais bientôt tout change. Un nouveau gérant arrive à L’Excelsior, des conflits éclatent. Et l’inévitable se produit. […]

 

Histoire d’une vie, Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon est l’un des plus beaux livres de Jean-Paul Dubois. On y découvre un écrivain qu’animent le sens aigu de la fraternité et un sentiment de révolte à l’égard de toutes les formes d’injustice. »

 

Prix Goncourt 2019.

 

9898 FERGUS Jim

Mille femmes blanches : 3 : Les Amazones : Les journaux perdus de May Dodd et de Molly McGill édités et annotés par Molly Standing Bear

16 h 57 min

 

« 1875 : Un chef cheyenne propose au président Grant d’échanger mille chevaux contre mille femmes blanches, afin de les marier à ses guerriers. Celles-ci, « recrutées » de force dans les pénitenciers et les asiles du pays, intègrent peu à peu le mode de vie des Indiens au moment où commencent les grands massacres des tribus.
1876 : Après la bataille de Little Big Horn, quelques survivantes décident de prendre les armes contre cette prétendue « civilisation » qui vole aux Indiens leurs terres, leur mode de vie, leur culture et leur histoire.
[…]

 

Dans cet ultime volume de la trilogie Mille femmes blanches, Jim Fergus mêle avec une rare maestria la lutte des femmes et des Indiens face à l’oppression, depuis la fin du XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui. Avec un sens toujours aussi fabuleux de l’épopée romanesque, il dresse des portraits de femmes aussi fortes qu’inoubliables. »

 

9895 SABOLO Monica

Summer

7 h 06 min

 

« Lors d’un pique-nique au bord du lac Léman, Summer, dix-neuf ans, disparaît. Elle laisse une dernière image : celle d’une jeune fille blonde courant dans les fougères, short en jean, longues jambes nues. Disparue dans le vent, dans les arbres, dans l’eau. Ou ailleurs ?

 

Vingt-cinq ans ont passé. Son frère cadet Benjamin est submergé par le souvenir. Summer surgit dans ses rêves, spectrale et gracieuse, et réveille les secrets d’une famille figée dans le silence et les apparences.

Comment vit-on avec les fantômes ?

 

Monica Sabolo a écrit un roman puissant, poétique, bouleversant. »

 

Sélection de l’Eurégio lit 2020.

 

Policier - Espionnage - Suspense

 

9896 MAYLE Peter

Embrouille à Monaco

6 h 13 min

 

« La milliardaire Madame Castellacise s’étant fait dérober ses fabuleux (et très onéreux) bijoux, son assureur Héléna Morales se voit contrainte de quitter Los Angeles pour venir enquêter sur la Côte d’Azur. Excellente opportunité pour rendre visite à son ami Francis Reboul au palais du Pharo ! Comment résister à la douceur du     climat ? Surtout lorsque son cher Sam Levitt la rejoint. Bientôt Héléna se met en quête d’une villa à louer et Sam cédera à l’attrait d’une nouvelle enquête. Mais aucun des trois amis n’oubliera de savourer les joies du Sud. »

 

9833 MINIER Bernard

Une putain d’histoire

15 h 35 min

 

« Hors des flots déchaînés, une main tendue vers le ciel. Un pont de bateau qui tangue, la pluie qui s’abat, et la nuit… Le début d’une           « putain d’histoire ».

Une histoire d’amour et de peur, de bruit et de fureur. L’histoire de Henry, 17 ans, que le meurtre de sa petite amie plonge dans l’enfer du soupçon. Sur son île, Glass Island, battue par les vents, cernée par la brume 360 jours par an et uniquement accessible par ferry, tout le monde connaît tout le monde, jusqu’au plus noir de ses secrets. Ou du moins le croit-on.

Quand la peur gagne, la vérité s’y perd… »

 

Document

 

9913 WOOLF Virginia

Tout ce que je vous dois : Lettres à ses amies

1 h 36 min

 

« Les lettres les plus aériennes et audacieuses d'une icône de liberté et d'indépendance. Auteure incomparable, Virginia Woolf (1882-1941) se révèle aussi une amie sans égale : directe et empathique, curieuse et attentive. L'écrivaine s'ouvre ici à ses amies d'une vie, celles qui, plus que toutes autres, ont pénétré son univers secret de passions et de pensée. »

 

 

 

Santé - Psycho

 

9930 LAUREYS Steven

Un si brillant cerveau : Les états limites de conscience

11 h 02 min

 

« La conscience de soi, qu’est-ce que c’est ?

Les êtres humains sont-ils les seuls à être conscients ou bien les animaux ont-ils aussi conscience de ce qui leur arrive, de leur existence et de leur être ? Quelle est la différence entre le sommeil, le rêve, l’hypnose, l’anesthésie, le coma, la mort cérébrale et l’expérience de mort imminente ?

 

Ce que je raconte dans ce livre, ce sont les histoires cliniques, vécues à l’hôpital, de patients en état de conscience altérée, ces états que l’on observe après une lésion grave du cerveau. J’explique également comment les patients comateux évoluent vers un état non répondant (auparavant appelé “état végé-tatif”), vers un état de conscience minimale ou vers le locked-in syndrome.


Je tente ici de décrire simplement ce que nous savons aujourd’hui sur l’état de conscience et sur le fonctionnement du cerveau. Ce brillant cerveau qui nous permet d’être conscient et unique. » S. L.


Neurologue, professeur de clinique et directeur de recherches au Fonds de la recherche scientifique belge, Steven Laureys dirige le Coma Science Group (CHU de Liège-Université de Liège). La majeure partie de ses travaux de clinicien-chercheur est consacrée à l’étude des altérations de la conscience chez les patients sévèrement cérébrolésés. Lauréat de nombreux prix scientifiques, Steven Laureys est assurément l’un des meilleurs spécialistes mondiaux de la problématique des états de conscience altérée. 

 

Géo - Voyages

 

9897 JABLONKA Ivan

En camping-car

4 h 19 min

 

« Le camping-car nous a emmenés au Portugal, en Grèce, au Maroc, à Tolède, à Venise. Il était pratique, génialement conçu. Il m’a appris à être libre, tout en restant fidèle aux chemins de l’exil. Par la suite, j’ai toujours gardé une tendresse pour les voyages de mon enfance, pour cette vie bringuebalante et émerveillée, sans horaires ni impératifs. La vie en camping-car.

 

Dans ce livre, Ivan Jablonka esquisse une socio-histoire de son enfance, transformant l'autobiographie en récit collectif, portrait d'une époque. »

 

9820 KAUFFMANN Jean-Paul

Venise à double tour

10 h 53 min

 

« À côté d'une Venise de l'évidence se cache une Venise inconnue, celle des églises jamais ouvertes. Jean-Paul Kauffmann a voulu forcer ces portes solidement cadenassées, un monde impénétrable où des chefs-d'œuvre dorment dans le silence. Qui en détient les clefs ? Ce récit, conduit à la manière d'une enquête policière, raconte les embûches pour se faire ouvrir ces édifices. L'histoire est partie d'une église d'Ille-et-Vilaine où, enfant, l'auteur servait la messe. Il s'y ennuyait souvent, mais, dans ce sanctuaire, il a tout appris. Là, est née la passion de se voir livrer le secret de la chose ignorée ou défendue. Il a poursuivi cet exercice de déchiffrement à Venise, la ville de la mémoire heureuse, pourtant attaquée sans relâche par le tourisme mondialisé. […] Venise à double tour est un livre sur le bonheur de voir et la jubilation dispensée par la ville qui exalte les cinq sens. […] »