La Lumière
Inscrivez-vous à notre newsletter
VOIR 04 222 35 35

Historique

«LA LUMIERE» est née à Liège en 1919 pour le réconfort des soldats frappés de cécité par la guerre. Elle découvrit bientôt la détresse des aveugles civils, alors dépourvus de pension, et les adopta.

Un premier atelier va apparaître en 1921. Il occupe au départ 5 personnes qui effectuent le rempaillage des chaises. Rapidement, il diversifie ses activités et augmente le nombre d’ouvriers. En une année de fonctionnement, on passe de 5 à 30 ouvriers.

1966 sera une année faste. D’une part, l’atelier est agréé à la fois par le Fonds national de Reclassement social des Handicapés et par la Loterie nationale. C’est une reconnaissance officielle des activités de l’atelier qui, de ce fait, prend la dénomination d’Atelier Protégé.

D’autre part, le service social dispose pour la première fois d’une assistante sociale rémunérée qui, en collaboration avec les visiteurs bénévoles, sillonne la province pour répondre aux nombreuses problématiques rencontrées par les affiliés.

Pendant les années qui suivent, «LA LUMIERE» ne cesse d’évoluer dans sa mission. Les services se multiplient et se diversifient… Dès lors, les locaux vont devoir suivre.

C’est d’abord le déménagement de la rue Saint-Gilles vers la rue Grandgagnage en 1976. Mais le transfert en un espace plus grand va encore constituer un accélérateur de l’évolution: on a de la place, on crée de nouvelles activités et bientôt l’immeuble de la rue Grandgagnage est lui aussi trop exigu, car il abrite à présent plus de 50 ouvriers et tout le personnel d’encadrement.

C’est pourquoi en 1987, profitant d’un legs important, «LA LUMIERE» achète l’immeuble situé au 17 de la rue Fabry. L’Atelier Protégé va rester rue Grandgagnage, et sera dès lors, nommé «Entreprise de Travail Adapté».

La Bibliothèque sonore, le Service social et le Service "culture, sport et loisirs" s’installent rue Fabry. L’histoire ne s’arrête pas là. En 1990, «LA LUMIERE» reprend le Centre Pouplin situé rue Jonfosse. Là s’installe le Service de rééducation des jeunes, les stages de réadaptation fonctionnelle et le service basses visions. Ce Centre, reconnu par l’AWIPH et l’INAMI, est enfin nommé Centre de Réadaptation Fonctionnelle. Naît quelques années plus tard le Centre de Consultation d’Informatique adaptée avec accès à Internet.

Au début du XXIe siècle, «LA LUMIERE» relève un nouveau défi: le Conseil d’Administration décide d’acquérir un terrain rue Sainte-Véronique à Liège et y fait construire un bâtiment important, d’une surface totale bâtie de 2600 m². Tous les services de «LA LUMIERE» y sont transférés; le Service d'accompagnement et social , le Service "culture, sport et loisirs", la Bibliothèque Publique Spéciale, le Centre de Réadaptation Fonctionnelle et le Service basses visions sont enfin regroupés dans un même lieu. Seule l’Entreprise de Travail Adapté (Atelier Protégé) est logée dans un autre bâtiment situé boulevard Hillier 1 à Liège (Cointe), hors centre-ville et près des autoroutes.

«LA LUMIERE» compte donc aujourd’hui les services nécessaires qui lui permettent d’assurer l’aide à apporter dans tous les domaines à plus de 1 500 aveugles et malvoyants de tous âges.

Histoire à suivre…