Inscrivez-vous à notre newsletter
⠧ ⠕ ⠊ ⠗ 04 222 35 35

Bulletin trimestriel n°128 - Décembre 2017

EDITORIAL

Discours prononcé à l’occasion du goûter annuel des affiliés, le 9 novembre 2017

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue à notre traditionnel goûter annuel !

Dans le journal « La Meuse » ce matin, un titre a attiré mon attention : en langue française, bientôt, le masculin ne dominera plus le féminin !

Nous l’avons tous appris à l’école : le masculin l’emporte sur le féminin pour l’accord des adjectifs et des participes passés. Cette règle grammaticale est à présent estimée comme le triomphe d’un genre sur l’autre et on n’en veut plus ! Elle induit des représentations mentales qui sont contraires à l’égalité des genres revendiquée partout aujourd’hui.

Ce serait donc la fin des stéréotypes sexistes et l’instauration d’une orthographe parfaitement égalitaire. C’est ainsi que la féminisation de certaines professions apparaîtrait : des pompiers travailleraient avec des pompières.

La langue française est vraiment compliquée !
Par exemple, prenez un bête mot comme « pied » : il change en fait de sens selon le déterminant dont on l’affuble. Si on apprécie un concert de notre chorale « Chanter ensemble », on dit que c’est LE pied. Si on met un projet SUR pied avec nos animatrices, c’est que « La Lumière » ne souhaite pas les mettre A pied. Si on LACHE pied, c’est qu’on recule. Si on PREND pied, c’est qu’on avance. Et - peut-on le dire ? - si on prend SON pied, c’est qu’on fait les deux !
LA foudre devient LE foudre lorsqu’il est de guerre. On dit UN amiante et UNE argile. Lors d’UN équinoxe il peut faire noir comme UNE ébène. LA solde est payée au soldat mais LES soldes, dans les magasins, sont masculins. On est à LA merci de son ennemi mais on dit UN grand merci à son allié.

Savoir orchestrer le masculin et le féminin est difficile. Dans tous les domaines… Sauf à « La Lumière » peut-être. Ici, la compatibilité entre garçons et filles, entre hommes et femmes, est largement démontrée. Et, cerise sur le gâteau, dans la générosité et dans le partage.  

Depuis 98 ans maintenant, « La Lumière » tient le cap et évite tous les écueils. Depuis 98 ans, elle est à votre service.

Alors, je vous remercie tous, vraiment, d’être là ce jeudi. Par votre présence, vous nous prouvez que nous avons fait les bons choix et que tout ce qui est entrepris ici a un sens.

Quant au sens de cet après-midi, vous le connaissez bien : nous sommes réunis pour nous détendre, nous amuser, et profiter de la vie. Je vous souhaite dès lors de passer un très agréable moment !

Christine Toumson

 

TEMOIGNAGES

Laurence, une masseuse talentueuse

« Je suis non voyante depuis 1985.  Ces dernières années, j’ai suivi une formation en massage et en réflexologie plantaire.
Ensuite je me suis adressée à l’asbl « La Lumière » qui m’avait déjà aidée auparavant et qui dispose d’une Cellule d’insertion socioprofessionnelle afin de rechercher un emploi dans mon domaine. Et nous avons travaillé en collaboration avec la MIREL (Mission Régionale pour l’Emploi de Liège asbl) et l’AVIQ (Agence Wallonne pour une Vie de Qualité)

Il se fait que Ghislain Léger, qui a ouvert un espace bien-être à Liège, cherchait des collaboratrices pour développer ses activités.
Je n’imaginais pas qu’on puisse m’engager sans expérience professionnelle, mais lui, il l’a fait !

Je propose de la réflexologie plantaire et divers massages : le crânien énergétique, la détente du dos et de la nuque, du corps entier pour une relaxation globale, le massage assis et celui pour soulager les jambes lourdes.
Après un an de collaboration, Ghislain Léger a décidé de m’engager à durée indéterminée… C’est tout simplement magnifique, c’est un merveilleux cadeau ! ».  Laurence

Faites-vous plaisir ou gâtez l’un de vos proches avec une expérience humaine et sensorielle unique grâce aux massages de Laurence Dubois, « Dans le Noir », Espace Bien-être Ghislain Léger, rue des Clarisses, 64 à 4000 LIEGE.

Infos, bons cadeau et réservations au 04/221.42.00 ou contact@ghislainleger.be.
Suivez Laurence sur sa page facebook : https://www.facebook.com/danslenoirbylaurencedubois/

Retrouvez aussi une vidéo de Laurence sur Youtube dans les vidéos de « La Lumière asbl », ainsi que sur notre page facebook : https://www.facebook.com/lalumiere.be/

Des racines et des pierres
En route vers Compostelle

« Ça y est, mon sac à dos est bouclé ! N’ai-je rien oublié ? J’ai bien suivi la liste comme au temps où  je partais au camp.
Je suis impatiente comme un enfant qui attend l’arrivée de saint Nicolas.

Après un long trajet en voiture, Paulette, Michel et moi nous  nous retrouvons  au pied de la cathédrale du Puy en Velay.
Une petite visite s’impose ainsi que l’achat de la Créanciale.  Sésame indispensable pour notre périple.

Les choses sérieuses commencent, nous rejoignons notre premier hébergement. Premier repas partagé avec des « pèlerins », premières spécialités culinaires !

Lundi matin, bruine et ciel couvert. Qu’à cela ne tienne, nous partons d’un bon pas. Quelle émotion pour moi que ces premiers pas.
Les difficultés vont se succéder sur notre route, les longues descentes, les montées interminables. Mais les beautés de la nature vont aussi se révéler.

Heureusement, nous avons très vite mis en place des mots codes pour soulager mes accompagnants. Si vous nous aviez suivis, voilà ce que cela donnait : marche, pierre, suis moi, racine, reste à gauche, 130 (là c’est facile), 70 (soixante-dix comme disent les Français !)…
Ainsi, un pas devant l’autre, nous avons sillonné les routes, les petits chemins, traversé des bois, des prés avec ou sans vaches…  Presque pas de pluie mais un ciel lumineux sous un bon soleil.

Arrivés à l’étape du soir, après la douche et l’indispensable petite lessive, la « sérieuse » chère à Michel. Temps de partage avec les autres pèlerins, et … spécialités régionales au menu. Dodo très tôt car le corps est bien sollicité et les muscles crient « à l’aide» les premiers jours.

A notre arrivée à Saint-Côme-d’Olt, 132 kms plus loin, nous reprendrons la route pour la Belgique. Les rencontres, les paysages, la gentillesse de mes accompagnants m’ont fait vivre une riche aventure !
C’est comme une bulle irisée aux mille couleurs. Des émotions fortes, des confidences partagées, des rencontres insolites. Un monde hors du temps. Toutes ces petites et grandes choses qui font la magie de cette route que l’on appelle «  Le Chemin ».

Merci à Paulette et Michel pour leur présence bienveillante et efficace. Grâce à vous, je suis arrivée au bout du challenge. »
Marie-Madeleine Joskin

A la découverte de l’aviron

« Avec la volonté de faire connaître leur sport et de le rendre accessible aux personnes mal ou non voyantes, les responsables de l'Union Nautique de Liège ont proposé, par l'intermédiaire de « La Lumière », une initiation à l'aviron.

Cette dernière a eu lieu le samedi 30 septembre. Malgré le froid et la pluie, sept affiliés ont pris part à cette expérience avec beaucoup d'enthousiasme et de curiosité !

Après avoir découvert les diverses installations du club, nous nous sommes tout d'abord rendus à la salle d'entraînement afin d'apprendre comment ramer - et c'est le cas de le dire ! - pas facile facile et surtout très technique !

La « théorie » a vite fait place à la pratique. C'est donc encadrés par des bénévoles motivés, que nous avons tous mis pour la première fois le pied dans ces drôles d'embarcations à deux ou à cinq. Les premiers essais furent, il est vrai, un peu laborieux : entrechocages multiples et variés, synchronisation des mouvements plutôt chaotique, difficultés pour garder le rythme, virages approximatifs...

Mais assez rapidement, les choses sont allées de mieux en mieux et nous avons même pu faire quelques allers-retours. Notre balade sur la Meuse, vers la Médiacité, et sur l'Ourthe, en direction de Belle-Île, s'est avérée très agréable. Quand on rame, il y a cette sensation de glisser littéralement sur l'eau, de quasi la survoler et surtout d'éprouver la cohésion entre les différents membres de l'équipage, de ne faire plus qu'un. C'est d'une grande intensité. On se sent libre et léger.

L'aviron est un sport très complet qui fait travailler l'ensemble du corps, mais aussi l’esprit ! Quelques astuces, comme le fait de « plumer » l'eau - c'est-à-dire laisser frotter la palette de l'aviron à l'horizontale sur la surface de l'eau - nous ont permis de trouver le rythme et de palier aux difficultés visuelles.

Profiter de ce moment au grand air fut un réel plaisir ! Nous sommes tous ressortis enchantés par ce premier essai et rendez-vous a été pris au printemps pour démarrer régulièrement la pratique de ce sport !

Un grand merci à toutes celles et ceux qui, de près ou de loin, ont rendu possible cette nouvelle découverte plus que positive !»

Caroline Legros et
Daphné Laffineuse

L’expérience d’un concert dans le noir

Le dimanche 22 octobre 2017, au Musée Communal de Huy, la chorale de « La Lumière », "Chanter ensemble", ainsi que deux personnes non voyantes, ont animé un concert très particulier dans le noir complet !
Ce mini récital a débuté par la prestation au piano de Fréderic Vanden Eiden, suivi d'une série de petits morceaux de musique à la flûte traversière interprétés par Martine Rausin.

Ce moment magique s'est clôturé par des chansons populaires interprétées par la chorale.

Ce fut une expérience très émouvante car, privés du sens de la vue, nous avons été plongés dans l'univers de la musique à 100 %, percevant des sons que nous ne semblons pas entendre habituellement.
Les prestations ont été très appréciées par un public non seulement touché par la justesse mais aussi par la sensation d’être enveloppé totalement par la musique.

Félicitations à nos musiciens et choristes pour leurs interventions qui ont permis à tous de vivre un moment unique !

BIBLIOTHEQUE

NOUVEAUTÉS disponibles UNIQUEMENT sur CD

Littérature

9112  BIVALD Katarina
La bibliothèque des cœurs cabossés
15 h 00 min.

Après deux ans de correspondance, Sara, jeune Suédoise mal dans sa peau, décide de rendre visite à Amy, vieille dame cultivée vivant dans l’Iowa. A son arrivée, elle apprend que cette dernière est décédée. Au départ, seule et perdue dans la petite ville américaine de Broken Wheel, Sara va s’y faire de vrais amis qui vont l'aider à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant…
Une histoire pleine d’humanité qui vous fera rencontrer des personnages loufoques et attachants.

9075  BURTON Jessie
Les filles au lion
12 h 40 min.

1967. Originaire des Caraïbes et installée à Londres, Odelle rêve de devenir écrivain. Elle trouve un poste de dactylo dans une galerie d'art auprès de Marjorie Quick qui la pousse à écrire et se comporte envers elle tantôt de manière chaleureuse tantôt de façon très distante.
Lawrie Scott, un jeune homme charmant qui possède un magnifique tableau représentant deux jeunes femmes et un lion, soumet cette œuvre dont il ne sait rien à Marjorie Quick… qui, elle, a l'air d'en savoir plus qu'elle ne veut bien le dire…
Cherchant à percer le secret des Filles au lion, Odelle nous entraîne en Andalousie dans les années trente et nous invite à une réflexion sur la condition féminine et sur la puissance créatrice.
Une intrigue subtile entre deux lieux et deux époques, un roman plein de rebondissements, de sensualité et d’émotion.

9074  COLOMBANI Laetitia
La Tresse
6 h 33 min.

 « Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité. »

9139  GUILLOU Jan
Le siècle des grandes aventures : 1 : Les ingénieurs du bout du monde
21 h 42 min.

A la mort de leur père, trois frères, Lauritz, Oscar et Sverre, sont contraints de quitter leur île natale pour devenir apprentis dans une corderie de Bergen. Là, on les repère pour leur extraordinaire habileté artisanale. Leurs études en génie civil sont alors prises en charge. En 1901, ces trois fils de pêcheur sortent diplômés de l’Université de Dresde et rêvent de grandeur.
Le XXème siècle vient tout juste de commencer et les jeunes diplômés se destinent aux plus ambitieux des projets de construction ferroviaire.
Cependant, leurs chemins se séparent.
Aventures, dangers et conflits les attendent, mais aussi de grandes amitiés et des amours tumultueuses…

9090  STEDMAN M. L.
Une vie entre deux océans
17 h 45 min.

Après la Grande Guerre, Tom Sherbourne revient s’installer en Australie où il accepte un poste de gardien de phare sur l’île reculée de Janus. Il y coule des jours heureux avec Isabel, sa femme, mais leur bonheur est entaché par leur incapacité à avoir un enfant. Jusqu’au jour où un canot contenant le cadavre d’un homme mais le corps sain et sauf d’un bébé s’échoue sur le rivage. C’est alors qu’Isabel demande à son mari d’ignorer les règles et de ne pas signaler l’incident ! Ils pourront enfin connaître la joie d’être parents… Mais cette décision n’est pas sans conséquence…

Policier

9093  TREMBLAY Larry
Le Christ obèse
4 h 16 min.

Edgar est un trentenaire asocial et timide ayant toujours vécu dans l’ombre de sa mère, depuis peu décédée. Une nuit, il assiste à une violente agression dans un cimetière. Il recueille chez lui la victime, alors inconsciente et jure d’être son sauveur. Peu à peu, une étrange relation fusionnelle s’installe entre ces deux individus, pour le meilleur et pour le pire.
Qui Edgar cherche-t-il à sauver ? Lui-même ou sa victime ?

Biographie

9080  GAROUSTE Gérard et PERRIGNON Judith
L’Intranquille : Autoportrait d’un fils, d’un peintre, d’un fou
4 h 41 min.

« Je suis le fils d’un salopard qui m’aimait. Mon père était un marchand de meubles qui récupéra les biens des Juifs déportés. Mot par mot, il m’a fallu démonter cette grande duperie que fut mon éducation. A vingt-huit ans, j’ai connu une première crise de délire, puis d’autres. Je fais des séjours réguliers en hôpital psychiatrique. Pas sûr que tout cela ait un rapport, mais l’enfance et la folie sont à mes trousses. Longtemps je n’ai été qu’une somme de questions. Aujourd’hui, j’ai soixante-trois ans, je ne suis pas un sage, je ne suis pas guéri, je suis peintre. Et je crois pouvoir transmettre ce que j’ai compris. » G. G.

Jeunesse

9128  COLOT Marie
Dans de beaux draps
2 h 27 min.

Dans ce récit qui alterne entre 2013 et 2015, Jade nous livre une partie de sa vie. Lorsqu’elle n’avait que 14 ans, Rodolphe, son demi-frère, fait son apparition dans la famille recomposée. Et tout part de ce petit mensonge posté sur les réseaux sociaux… Rodolphe est un beau jeune homme de 20 ans et pour gagner en popularité, elle le fait passer pour son petit ami. Mais très vite les menaces et les insultes fusent. Aujourd’hui, Jade a 16 ans et lorsqu’elle le voit, par hasard, c’est tous ces souvenirs qui reviennent.

9122  HASSAN Yaël
Albert le toubab
2 h 14 min.

Albert mène une vie tranquille avec son chat Hector… Jusqu’au jour où il se voit contraint de veiller sur Memouna, une jeune fille de la cité voisine. Mais pour la petite, qui doit aussi cohabiter avec ce grincheux, ça risque d’être difficile… Cette histoire promet d’être agitée !

Nouveautés en braille

Adultes

1481/007  BORRMANN Mechtild
Rompre le silence
7 volumes, 554 pages

Suite au décès de son père, un riche industriel ayant fait fortune dans les années d’après-guerre, Robert Lubisch vide la maison. Lors de ce déménagement, il découvre la carte d’identité d’un SS inconnu et la photo d’une superbe jeune femme. Quel lien existe-t-il entre son père, un homme lisse, et cette découverte ? Le passé de sa famille n’est peut-être pas ce qu’il croit…

1492/008  CHALANDON Sorj
Le quatrième mur
8 volumes, 634 pages

« L'idée de Sam était belle et folle : monter l'Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth. Voler deux heures à la guerre, en prélevant dans chaque camp un fils ou une fille pour en faire des acteurs. Puis rassembler ces ennemis sur une scène de fortune, entre cour détruite et jardin saccagé.
Samuel était grec. Juif, aussi. Mon frère en quelque sorte. Un jour, il m'a demandé de participer à cette trêve poétique. Il me l'a fait promettre, à moi, petit théâtreux de patronage. Et je lui ai dit oui.
Je suis allé à Beyrouth le 10 février 1982, main tendue à la paix. Avant que la guerre ne m'offre brutalement la sienne... »

1491/007  LENOIR Frédéric et GREGGIO Simonetta
Nina
7 volumes, 464 pages

Adrien a décidé de mourir. Mais alors qu'il s'apprête à avaler un mélange de médicaments, resurgit le souvenir de Nina, une jeune Italienne avec qui il a passé, enfant puis adolescent, des vacances lumineuses sur la côte amalfitaine. Repoussant son suicide, il lui écrit une longue lettre qui devient la bouleversante déclaration d'amour qu'il n'a jamais osé lui faire. Il ne se doute pas que ses mots toucheront plusieurs existences.

1490/010  LEVY Marc
L’étrange voyage de monsieur Daldry
10 volumes, 771 pages

Alice mène une vie tranquille jusqu’au jour où une voyante lui fait une prédiction qui va la bouleverser.
Son voisin de palier, l’excentrique Monsieur Daldry, la persuade de prendre au sérieux les déclarations de la voyante et de retrouver les six personnes qui la mèneront vers son destin.
De Londres à Istanbul, il décide de l’accompagner dans son étrange périple.

1480/007  PARIS Gilles
Autobiographie d’une Courgette
7 volumes, 560 pages

Courgette, neuf ans, tue accidentellement sa mère. Placé dans une maison d'accueil, il découvre l'amitié et les prémices des amours enfantines. Entre fous rires et larmes, naïveté et émotion, l'apprentissage d'une vie.

Jeunesse

1475/001  FONTAINE François
Titus a disparu
1 volume, 26 pages

« Sara est persuadée que son chien, Titus, a été enlevé. Convaincue que le coupable se cache parmi ses voisins, elle décide de mener l'enquête. »

1474/001  HIRSCHING Nicolas de
Horreur ! Le répétiteur !
1 volume, 9 pages

« Un répétiteur ! Quelle horreur !
Yal est furieux contres ses parents.
Bien sûr, ses notes sont catastrophiques, mais de là à réciter ses leçons à un robot borné...
En réfléchissant bien, Yal a finalement une petite idée... »

1476/001   LAMBIN Christian et ROUDOT François
Marie en Amazonie
1 volume, 27 pages

« Pour Marie, l'aventure commence : elle prend l'avion toute seule pour rejoindre son cousin au Brésil.
Elle ne sait pas encore que ses vacances en Amazonie vont lui réserver de nombreuses surprises... »

1484 PEF
Rendez-moi mes poux !
1 volume, 55 pages

Un jour, Mathieu découvre qu’il a des poux. Une formule magique trouvée par hasard lui permet de les apprivoiser. Il coule des jours heureux avec ses poux. Jusqu’au jour où sa maman les aperçoit…

Petite histoire comique pour dédramatiser !

AVIS DES LECTEURS

8721  INGELMAN-SUNDBERG Catharina
Comment braquer une banque sans perdre son dentier
12 h 52 min.

Intéressant au début, mais vite (trop) puéril.    

8014  FLAGG Fannie
Beignets de tomates vertes
10 h 52 min.

Très original mais très divertissant.            

9002  JAOUEN Hervé
Ceux de Ker-Askol
8 h 54 min.

Un roman assez rude, même dur. Un langage parfois « cru », mais jamais vulgaire cependant.    

8738  ROSNAY Tatiana de
Moka
9 h 46 min.

Très bon roman mais, à certains moments, trop lent et crispant.   

AGENDA DES ACTIVITES DE LA BIBLIOTHEQUE

Spectacle « Vous avez dit… Chocolat ? »

Jeudi 25 janvier 2018 de 14 à 16h30 à « La Lumière »


Pour ce premier trimestre de l’année 2018, la Bibliothèque publique spéciale et le Service d’Accompagnement et Social s’associent pour organiser un cycle d’activités sur le thème du chocolat.
Le premier rendez-vous est fixé au 25 janvier après-midi. Il s’agira de la représentation du spectacle « Vous avez dit… Chocolat ? » de et par la conteuse Ria Carbonez.

De la Légende du Dieu Serpent, Quetzalcóatl, à l’histoire d’une princesse qui désespère de trouver l’homme de ses rêves, tous ces contes sont entrecoupés d’informations des plus sérieuses concernant les origines du chocolat.

« Vous avez dit… Chocolat ? » vous propose un voyage initiatique explorant l'histoire du chocolat et de ses légendes.
Un voyage pour fondre de plaisir.

La représentation sera suivie d’une dégustation de délicieux produits chocolatés.

« La fête » du clown Alfonso

Jeudi 8 février 2018 à 14 h

Petits et grands, jeunes et moins jeunes, venez assister à la représentation du clown Alfonso.

Attention ! Dans les shows clownesques d'Alfonso, les spectateurs font partie intégrante du spectacle. Vous serez donc le partenaire de jeu d’Alfonso et lui donnerez la réplique.  Un spectacle dynamique, participatif, marrant (ou non) et… décoiffant. Eh oui, clown Alfonso est chauve !  

La veille du congé de carnaval, il revisitera plusieurs fêtes annuelles. En effet, dans son spectacle « La fête », Alfonso ne sait plus pour quelle fête il est invité ! Il fait donc le tour du calendrier…

A vous maintenant de préparer vos zygomatiques pour le 8 février !!!

Rencontre entre lecteurs bénévoles et usagers de la bibliothèque sur le thème de l’amour

Jeudi 22 février 2018 à 13h30 à « La Lumière »

En février, moment où l’on célèbre les amoureux, la Bibliothèque lance une nouvelle rencontre entre lecteurs bénévoles et usagers… cette fois, sur le thème de l’amour.

Concrètement, les lecteurs bénévoles vous présenteront un livre dont ils vous liront un extrait. Ensuite aura lieu un échange entre les participants.

Les lecteurs sont priés de s’inscrire auprès de nos bibliothécaires et de leur communiquer le titre du livre dont ils souhaitent parler et présenter un extrait.
(Merci de choisir un ouvrage déjà présent dans nos collections.)

Les usagers peuvent s’inscrire à l’accueil ou par téléphone au 04/222 35 35.

Projection du film d’animation « Les trois brigands » de Hayo Freitag, adapté du conte de Tomi Ungerer

Vendredi 16 mars 2018 à 10h à « La Lumière »

Le vendredi 16 mars aura lieu la projection en audiodescription du film d’animation « Les trois brigands » de Hayo Freitag, adapté du conte du même titre de Tomi Ungerer.

En voici le synopsis : Trois méchants brigands passent leur temps à détrousser les voyageurs en diligence et à détruire les attelages... Leurs forfaits commis, ils accumulent leurs butins dans une caverne retirée en haut de la montagne. Ils sont sans cœur et sans scrupule. Rien ne les arrête jusqu'au jour où l'unique occupante de la diligence est Tiffany, une petite fille orpheline. Surpris, ils emmènent l'enfant dans leur repaire.

« Que faites-vous de tout cet or ? » demande-t-elle. Les trois hommes ne s'étaient jamais posé la question... Grâce à une merveilleuse alchimie, la petite fille réussit à attendrir les bandits qui arrêtent les pillages, libèrent les enfants d'un orphelinat dont la directrice s'adonne à un trafic de confiseries et décident d'acheter un château pour y héberger tous les orphelins du pays. De trois redoutables méchants, ils deviennent, au contact de la petite fille, des pères de famille tendres et attentionnés !

Nous vous invitons à retomber en enfance avec nous le temps d’une œuvre attendrissante et pleine d’humour et de légèreté.

Visite de la Maison de la Science à Liège

Jeudi 22 mars 2018 à 14 h

Tout le monde connaît le terme « électricité » mais est-ce que vous savez tous comment celle-ci fonctionne ?

A l’aide de petites expériences sensorielles toutes simples, venez découvrir cet univers à la Maison de la Science de Liège. Elle existe depuis de nombreuses années et c’est peut-être là l’occasion d’y mettre les pieds. Soyez curieux et venez partager ce moment avec nous !

La Bibliothèque vous donne rendez-vous soit à 14 h à « La Lumière », soit à 14 h 20 devant la Maison de la Science (Quai Edouard Van Beneden 22, 4020 Liège).

TRES BIENTÔT : UNE ECRIVAINE PUBLIQUE A « La Lumière » !

A partir du 1er janvier 2018, une écrivaine publique proposera gratuitement ses services le lundi après-midi dans les locaux de « La Lumière ».

Ce service est mis en place par Présence et Action culturelles (PAC), mouvement d’éducation permanente, qui coordonne, dans le cadre du projet Espace Ecrivain public, un réseau comptant actuellement près d’une centaine de permanences sur le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

L’écrivain public offre, en toute confidentialité et gratuitement, une écoute ainsi qu’une aide individuelle à toutes les personnes qui éprouvent des difficultés de lecture ou d’écriture. Il aide à la compréhension et à la rédaction d’écrits divers : courriers administratifs, formulaires, curriculum vitae, lettres de motivation, dossiers de présentation, courriers personnels…

Si nécessaire, il oriente les personnes vers les services compétents (juristes, assistants sociaux, opérateurs publics ou privés,…). Il facilite la communication avec les institutions publiques et privées, la famille, les amis… en proposant les mots justes et les phrases appropriées.

A l’issue de leur formation, les écrivains publics du réseau PAC ont signé une charte qui dessine les contours de la fonction et les engage à respecter certaines règles éthiques et déontologiques.

Le projet Espace Ecrivain public est soutenu par le Fonds social européen, le Ministère de la Santé, de l’Action sociale et de l’Egalité des chances ainsi que le Ministère des Pouvoirs locaux et de la Ville de Wallonie.

Cette activité aura lieu sur rendez-vous.
Pour toute information et réservation d’une plage horaire, veuillez prendre contact avec la Bibliothèque, au 04/222.35.35.

INFORMATIONS GENERALES

Prouver son handicap ?  Utilisez la European Disability Card

Depuis le 19 octobre 2017, toute personne qui souhaite prouver son handicap à la caisse d'un musée, d'un parc d'attractions ou d'un centre sportif a moins de difficultés grâce à l'European Disability Card.
Cette carte personnelle permettra de demander beaucoup plus facilement des avantages pour personnes handicapées auprès des institutions sportives, culturelles et de loisirs participantes. Il peut s'agir d'avantages déjà offerts ou de nouveaux avantages pour personnes déficientes, tels que des réductions, des audioguides, des emplacements (de stationnement) réservés, des laissez-passer pour ne pas devoir faire la file, etc.
Souvent, les personnes présentaient des attestations de médecins, des documents d'une institution particulière ou une carte de stationnement, ce que le personnel à la caisse ne pouvaient pas toujours vérifier facilement. L'European Disability Card a une photo et une durée de validité et peut donc être facilement contrôlée.

L'European Disability Card sera délivrée sur demande. Les personnes handicapées, reconnues par les SPF Sécurité sociale, AVIQ, PHARE, VAPH ou encore DSL, peuvent la demander auprès de l'une de ces 5 institutions.
Plus d’informations sur www.eudisabilitycard.be
Pour plus de soutien, vous pouvez contacter notre service social au 04/222.35.35.

Recherche : joueurs de Torball

L’équipe de Torball de « La Lumière » recherche des joueurs de tout âge (malvoyants, non-voyants et nous pouvons même intégrer des voyants).

Le torball est un sport qui se joue avec un ballon sonore, 3 contre 3 et en ne voyant pas, car pour que tout le monde soit au même niveau de jeux,  tous mettent un bandeau opaque.

Sachez que l’équipe de « La Lumière » participe au championnat de Belgique.

Les entraînements ont lieu tous les mardis, de 17h30 à 19h, au collège Saint-Servais.

Pour plus d'informations vous pouvez contacter Estève Deubel en passant par le 04/222.35.35

Prime provinciale pour le téléphone

Nous vous rappelons, comme chaque année, que les personnes bénéficiant d’une prime de la Province pour les frais téléphoniques doivent envoyer la première facture Belgacom datée de 2018, pour le 31 mars 2018 au plus tard, à l’adresse suivante :
Province de Liège
Administration Centrale
Bureau IFSOC - Téléphone social
Place de la République Française, 1
4000 Liège
Vous pouvez également nous contacter au Service social au 04/222.35.35.

Calendriers et agenda 2018 en braille

Vous pouvez toujours les commander !

Description :
* format des feuilles : 15 x 15 cm;
* un mois par feuille
* numéros de semaine
* dates des jours fériés 2018
* dates des vacances scolaires 2018
* dates importantes en 2018 (fête des mères, heure d'été, etc.)

Le calendrier est relié par une spirale d'anneaux en plastique. Son prix est de 8,00 €.

L'agenda, quant à lui, comprend en plus vingt-quatre feuilles vierges et est inséré dans un classeur. Son prix est de 12,00 €.

Il est également possible d'acquérir un lot de vingt-quatre feuilles braille vierges supplémentaires (à ajouter dans l'agenda braille), au prix de 5 €.

N'hésitez pas à vous adresser à Anne Dautrebande pour tout renseignement et/ou commande.
Téléphone : 04 222 35 35
E-mail : annedautrebande@lalumiere.be

La carte sonore dans les restaurants : c’est à Menton, en France

A Menton, cette grande avancée pour les clients déficients visuels est également très bien perçue par les restaurateurs conscients qu'ils pourront ainsi se concentrer sur leurs tâches lors des services un peu chargés.

À l’initiative de la Jeune Chambre économique de Menton-Roquebrune-Cap-Martin, huit restaurants du Mentonnais vont proposer aux mal et non voyants une carte sonore.

En somme, un dictaphone va permettre aux personnes déficientes visuelles d'écouter le menu et les plats servis par le restaurateur pour faire leur choix de manière autonome.

Ce concept existe déjà dans plusieurs villes de France.
Les restaurants porteurs du projet  seront par ailleurs référencés dans le guide des associations d'aveugles ou malvoyants. La JCE de Menton-RCM, qui doit présenter officiellement la carte sonore au Palais de l'Europe, espère bien convaincre d'autres restaurateurs de l'intérêt d'adopter ce système.

Ce concept prendra-t-il bientôt racine chez nous aussi ?
A bon entendeur !

NOUVELLE ACTIVITE HEBDOMADAIRE DU SERVICE SOCIAL

Atelier Art d’Expression

Dès le 8 janvier, Vanina proposera un atelier art d’expression les mardis après-midis. Théâtre, musique, improvisation, écriture… Diverses techniques vous seront proposées afin de découvrir l’art de la parole et l’expression corporelle. Au programme des fous rires et des exercices inattendus ! Que vous soyez un novice ou amateur d’arts de la parole vous êtes les bienvenus !

Pour tout renseignement supplémentaire, n’hésitez pas à contacter Vanina en passant par le 04/222.35.35.

AGENDA DES ACTIVITES OCCASIONNELLES DU SERVICE SOCIAL (voir aussi tableau des activités)

Toutes nos activités sont organisées à l’attention des PERSONNES NON ET MAL VOYANTES AFFILIEES à notre association.

Nous vous rappelons que, pour toutes nos activités, les inscriptions sont OBLIGATOIRES auprès de nos réceptionnistes.

La date limite d’inscription et de paiement est fixée à 15 jours avant la date de l’activité, sauf si une autre date particulière est mentionnée.
Le paiement confirme votre inscription. Il est préférable de payer lors de l’inscription.
Si vous désirez des informations complémentaires concernant les activités proposées à l’agenda, n’hésitez pas à contacter nos animatrices.

INSCRIPTIONS : chaque jour, de 8h30  à 17h00, auprès des réceptionnistes. Tél. 04.222.35.35.

PAIEMENT : soit par banque au n° BE34 2400 4301 8490, soit en liquide ou par bancontact à l’accueil, rue Sainte-Véronique.  

Toutes les activités organisées intra-muros sont également ouvertes aux BENEVOLES intéressés, moyennant inscription à l'accueil (15 jours avant l'activité) et participation aux frais.

Visite des studios de la RTBF à Bruxelles

Mercredi 31 janvier 2018

Les studios de la RTBF nous ouvrent leurs portes pour une visite interactive. Venez découvrir les coulisses d’un studio radio et un plateau de télévision ! Pendant plus de deux heures, nous irons à la rencontre du monde journalistique, à l’exploration des plateaux de tournage et de bien d’autres choses liées au monde de l’audiovisuel.

Repas de la Chandeleur par Viviane

Jeudi 1er février 2018

Lorsqu'on cuisine la première crêpe, il est courant de la faire sauter plusieurs fois de suite afin de conjurer le mauvais sort pour l'année à venir. Une vieille tradition rapporte que les paysans avaient coutume de le faire en tenant une pièce de monnaie dans la main gauche (un louis d'or pour les plus riches) afin d'attirer sur eux bonheur et prospérité.

Viviane vous propose le menu suivant:
Entrée : Velouté de potiron et carottes
Plat : Rôti de bœuf au four, haricots verts aux lardons et purée de pommes de terre
Dessert : Crêpe crème fraîche coulis de chocolat et café

Festival Mondial de sculptures en chocolat

Jeudi 15 février 2018

Le plus grand festival de sculptures en chocolat au monde dans la plus petite ville du monde !  
Entrez dans ce monde de rêve et venez découvrir une série de sculptures en chocolat dans une ambiance « jungle ».
Parcours chocolaté, exposants, bar chocolaté et nombreuses surprises !
Bonne nouvelle : le chocolat sera aussi à... gouter !

Philharmonique : « Femmes fatales »

Mercredi 21 février 2018

Le service pédagogique de l'Orchestre Philharmonique de Liège propose un cycle nommé « Music Factory ».

Alexandre Damnianovitch présente une multitude d’extraits courts et de toutes les époques autour d’un thème, en mode ludique et décontracté. Autant d’occasions de découvrir autrement le grand répertoire symphonique.

Il explore cette fois le thème de la jalousie à travers des icônes fatales comme Salomé, Carmen et leurs consœurs.

Cette découverte se déroulera dans la somptueuse salle de l'OPRL.

Visite du Musée du Cacao et du Chocolat

Vendredi 9 mars 2018

Embarquez avec nous à Bruxelles afin de visiter le Musée du Cacao et du Chocolat. Notre guide nous expliquera la provenance et le processus de fabrication du chocolat. Notre visite sera ponctuée de diverses dégustations. Après celle-ci nous irons nous balader dans les rues bruxelloises à la découverte de deux chocolateries afin de ramener un petit souvenir gourmand de cette délicieuse journée ! 

Atelier autour du chocolat

Mercredi 14 mars 2018

Pendant quelques heures nous vous invitons à venir manipuler le chocolat sous tous ses états ! Le chocolat, en plus d’être délicieux, a beaucoup de vertus. Nous vous proposons de découvrir l’origine du chocolat et ses bienfaits. Découvrez des saveurs inattendues et manipulez le chocolat pour créer un goûter particulièrement gourmand.

Méditation en ville autour de l’arbre

Vendredi 23 mars et mercredi 28 mars 2018

En ce début de printemps, « Marie des Arbres » nous apprendra à se connecter aux arbres et à la nature par la marche consciente, la méditation et l'utilisation de l'énergie des arbres. Ils n'auront pas encore retrouvé toutes leurs feuilles, mais nous pourrons goûter leurs bourgeons.
Cet atelier aura lieu dans deux parcs liégeois, sur un parcours de 5 kms, pendant 3 heures.

Visite d'une autrucherie et balade dans la région Rochefortoise

Jeudi 5 avril 2018

Cette journée en plein air commencera par la découverte de l'élevage de l'autrucherie du Doneu. Ce sont les propriétaires eux-mêmes qui nous permettent une approche au plus près de l'animal. A cette période de l'année, les dernières autruches nées auront de 8 à 9 mois. Bien sûr, plusieurs générations d'autruches sont à découvrir.

Nous clôturerons la visite par un repas typique : quelques grillades en provenance directe de l'élevage, des crudités, le tout suivi d'une crêpe en dessert et d’un café.

Et l’après-midi, une promenade digestive dans les campagnes rochefortoises nous fera le plus grand bien.

AGENDA DES PIECES DE THEATRE EN AUDIODESCRIPTION

Audiodescription de « Le vent souffle sur Erzebeth »

Compagnie de la Bête Noire - Céline Delbecq

Jeudi 18 janvier 2018 au Théâtre de LIEGE

La talentueuse Céline DELBECQ, primée à de nombreuses reprises malgré sa petite trentaine d’années, assure l’écriture de cette tragédie ainsi que sa mise en scène.

L’histoire se passe dans le village de Somlyo, enclavé entre mer, montagnes et volcan, où se déchaîne six jours par mois un vent violent. Erzebeth, une jeune femme de vingt ans, y est particulièrement sensible. Un jour, elle sauve une petite fille de la noyade et devient l’héroïne du village. Mais le vent continue à souffler et les angoisses d’Erzebeth face à la vieillesse, à la mort et au renouveau cyclique de la nature s’amplifient. Le sang de la petite fille blessée n’a-t-il pas rajeuni les mains d’Erzebeth ? Personne ne pourra arrêter ni le vent, ni la tragédie.

Cette fable poétique et épique aborde le thème de « l’être de désordre », celui qui est incapable d’entrer dans le cadre, et notre capacité d’écoute de la marge quand la norme est le repère commun et que nous y tenons. Portée par une impressionnante distribution – dont un chœur de comédiens amateurs liégeois –  ainsi qu’une fanfare de cinq musiciens, cette symphonie tempétueuse invite le spectateur à un voyage hors du temps laissant une place au mystère et à l’incompréhensible.

Rendez-vous au Théâtre de LIEGE, Place du XX août à 4000 LIEGE à 19 h.

Un transport minibus peut être organisé pour ceux qui le désirent.

L’inscription et le payement se font à l’accueil de « La Lumière » au 04/222.35.35 pour le 21 décembre 2017 au plus tard.

Prix : 20 € (le prix peut être sujet à modification)

Audiodescription de la pièce de théâtre « Tristesses »
Anne-Cécile Vandalem - Das Fräulein (Kompanie)
Vendredi 2 mars 2018 au Théâtre de LIEGE

Le Théâtre de Liège programme pour la seconde fois « Tristesses », élu meilleur spectacle de l’année 2016 aux Prix de la Critique et accueilli avec enthousiasme au Festival d’Avignon.

2016, l’Europe subit une montée puissante des partis d’extrême droite. Parmi eux, le Parti du Réveil Populaire, dirigé par Martha Heiger, est en train de prendre le contrôle d’une partie des pays du nord. Sur l’île de Tristesse, un suicide a eu lieu ; le corps de la mère de Martha Heiger est retrouvé pendu au drapeau du Danemark. À l’occasion des funérailles, la venue de la dirigeante est annoncée. Deux adolescentes vont alors entreprendre de saisir cette occasion pour écarter celle qui menace leur avenir. Mais le jour des funérailles, la situation bascule…
« Tristesse » est un spectacle de théâtre musical dont le sujet principal est la relation qu’entretient le pouvoir à la tristesse. Empruntant les codes du polar et de la comédie politique, Anne-Cécile Vandalem dissèque avec humour une des plus redoutables armes politiques contemporaines : l’attristement des peuples. Au moyen d’un dispositif à la frontière du cinéma, elle met en lumière le pouvoir des médias et le mode opératoire d’une censure qui agit au grand jour ou dans l’ombre, insidieusement.
Rendez-vous au Théâtre de LIEGE, Place du XX août à 4000 LIEGE à 19h.
    
Un transport minibus peut être organisé pour ceux qui le désirent.

L’inscription et le payement se font à l’accueil de « La Lumière » au 04/222.35.35 pour le 9 février 2018 au plus tard.

Prix : 20€  (le prix peut être sujet à modification)

A VOS FOURNEAUX !

Rôti de porc à l’ail et au thym, rattes au four

Ingrédients pour 4 personnes :

1 rôti de porc de 800 gr à 1 kg (échine ou épaule)
2 têtes d’ail
5 branches de thym
20 cl de bouillon de volaille
10 cl de crème –fraîche
1 cuiller à soupe de moutarde forte
4 cuillers à soupe d’huile d’olive
½ verre d’eau
1 cuiller à café de gros sel
Sel poivre

Préparation :

1. Préchauffez le four à 240°c (thermostat 8).

Pelez les gousses d’une tête d’ail, dégermez-les et coupez-les en 4.
Incisez le rôti pour y insérer l’ail et posez le dans un grand plat allant au four.
Salez, poivrez, et arrosez d’huile d’olive et tartinez de moutarde forte.
Versez ½ verre d’eau dans le fond du plat.
Enfournez la viande pour la faire rôtir pendant 10 min. en la retournant à la moitié du temps de cuisson.

2. Pendant ce temps, lavez les pommes de terre sans les peler. Coupez-les en quartiers et disposez-les autour du rôti avec la moitié des gousses de la tête d’ail préalablement épluchées. Parsemez de gros sel et de poivre.

3. Baissez le four à 210°c (thermostat 7) et poursuivez la cuisson pendant environ 40 min. en retournant plusieurs fois les pommes de terre et en arrosant régulièrement la viande pour qu’elle reste bien tendre. Parsemez de thym 10 min. avant la fin de cuisson.

4. Pendant la cuisson du rôti, épluchez le reste des gousses d’ail. Dans une casserole, faites chauffer le bouillon de volaille et plongez-y les gousses d’ail pendant 15 min.
Mixez ensuite le tout avec la crème fraîche et faites réduire sur feu moyen pendant 5 min. Salez, poivrez et remuez.

5. Lorsque le rôti est cuit, sortez-le du four et découpez-le en tranches. Incorporez son jus de cuisson dans la crème d’ail et nappez-en les tranches.  
Excellent appétit !

VÎ DJEÛ

Titi l’ canårî

Da Lèyon Bukèns – Djulèt 2015

L’istwère qui dji v’ va conter èst çou qu’i-n-a d’ pus vrèye, dj’èl tin di m’ mon-n-onke qiu lu-minme l’aveût-st-oyou dîre di s’ grand-pére.
Prov’nant d’ Sèrè, è m’famile tos lès-omes èstît houyeûx, èt Bièt’mé, c’èst l’ grand-pére di m’ mon-n-onke, féve come sès tayons, disp^y gamin i d’hindéve è beûr po « wangnî s’ crosse ».

A si-adje on lî d’néve dès-ovrèdjes pus lèdjîrs insi d’véve-t-i loukî à Titi l’ canårî…  Li canårî ?  Dji veû qu’ vos-èstez èwaré… fåt dîre qui, di c’ tins la, li pawe dès houyeûs ci n’èsteûrt nin l’ovrèdje è fond dè beûr, ni co lès spéres qui lès lamonètes fît danskiner so lès pareûses dès galerèyes, mins çou qui r’cringît c’èsteûr « L’ côp d’ feû ! ».
Po ‘nn’èsse advèrti, on d’hindéve avou on canårî ènn’eune gayoûle, si l’ bièsse touméve djus d’ pate, èsteûrt tins dè r’monter å pus vite.  Ḉoula pout parète mètchant mins, in-oûhê c’èst tot l’ minme mîs qui l’ vèye di sacwants-omes.
Ci djoû la, a l’ahote dè magnâ, Bièt’mé drovant s’ brikèt troûve ine pitite plate ?
« Mèlîe divint sote sûr’mint, c’è-st-on dejeû po torade si fé taper à l’ouh… »
Ci n’èsteût nin dès pèkèt mins dè « Vèrjus », on p’tit vin avou dès corintènes, qui buvît zèls deûs li dîmègne divans dè dîner.
Ėt d’zos l’ pitite botèye… on papî avous s’crît d’ssus :
C’èst l’ djoû d’ vos-annêyes… bone fièsse ! loukîz-a vos !

Ine miyète atinri, Bièt’mé beût l’ vin èt troûve, è fond dè facon, treûs corintènes qui done a Titi tot lî d’hant « Tinez mi p’tit fi, c’èst fièsse por vos ossi. »
Titi, on pô mèsfiyant d’vans c’ novê amagnî, bètcha on côp è peûs d’ troque èt… trovant çoula a s’ gos’ lès d’hinda tos lès treûs sins pus tchik’ter.
I n’ motiha portant nin, minme contint l’oûhê n’ tchantéve måy, si pinsant todi dèl nut’ è fond dè feûr, la qu’on n’ kinohe nin l’ solo.

On qwårt d’ eûre pus tård, passant por la, on hièrtcheû s’ mète a brêre :
« C’èst l’ gåz… c’èst l’ gåz’… lî canårî èst mwért !!! »…  li mèssèdje coûrt divins lès galerèyes, lès tayes, lès tchafôrs… èt lès-omes, di l’injénieûr å gamin man’daye, dè taper la hatch-èt-match èt dè cori vè l’ beûr po r’monter å djoû å pus-abèye.

Bièt’mé a tot l’ minme hapé al vole li caje avou si p’tit Titi, èt tot l’monde di s’ ritrover so l’ pêre tot s’ dimandant qwè ?

A bout d’on moumint ni vola-t-i nin qu’on tchant s’èlîve…  c’èst Titi, dispièreté di s’ sôlerèye, qui tape sès pus djoyeûzès notes tot contint dè r’ veûy li loumîre dè djoû, èt ritchitchi, èt ritchitchi… vo ‘nnè chal èt vo ‘nn’åré…qwand n’a pus, n-a co. Bièt »mé bin oblidjî dè reconter l’istwère…fouri révoyî, èt lès-omes dè rid’hinde a tot riyant d’l’avinteûre. Bièt’mé rintra è s’ manèdje avou Titi èt raconta l’afêre a Mèlîe qui n’ lî fat rou r’proche…èt l’ dîmègne noste ome ala so l’ bate atch’ter ‘ne tote novèle caje, pus grande èt pus bèle, po si p’tit camaråde.

Quéquès saminnes pus tård, Mèlîe lî d’manda : « Ni trovève nin qu’ Titi s’anôye tot seû è s’ novê lodjis’, dj’a l’îdèye qu’ine kipagnêye lî f’reût r’trover djôye èt tchant. »  Nin pus tård qui l’ dîmègne d’après, Bièt’mé ramina ‘ine bèle pitite frumèle canårî èt vola nos-oûhês acoplés èt lès « ritchitchi » dè rataker…è dobe si côp chal.

Come on dit d’vins lès-istwères…Titi èt Titine on viké ureûs èt on-st-avu bråmint di p’tits canåris. Målureûsemint po lès bièsses c’èst parèy qui po lès djins, lès pus bèles-istwéres on-st-ine fin.

Titi a ‘nn’alé po l’paradis dès-oûhês…c’ès-st-avou ‘ne låme al cwène di l’oûy, qui Bièt’mé l’a-st-èwalpé avou dèl wate, métou d’vins ‘ne bwète ås cigåres èt a-st-ètèré s’ pitit copleû è djårdin å pîs d’èl mèlêye.
So l’trô a métou on bê plat cayewê wice qu’il a pondou « Titi » avou dès grandès lètes.

Qwand c’èst lès-annêyes d’a Bièt’mé, avou Mèlîe i buvèt todi leû vère di Vèrjus èt noste oma rimplih on plat cou d’vin, èl va vûdi so l’fosse di l’oûhê tot d’hant : « Tinez mi p’tit fi, c’èst vosse fièsse ossi ! » a tot métant qwate corintènes è creûs so l’cayewê.

Creûrîz-ve qui Titi, a tot vèyant çoula, dispôy li paradis dès-oûhês, s’ mète a tchanter… ritchitchi èt ritchitchi… noule n’ èl pout-st-ètinde, såve Bièt’mé, qu’ôt l’ doûs tchant è parfond di s’coûr.

Lèyon Bukèns’ – Djulèt’ 2015

Toutes les équipes de « La Lumière »
vous souhaitent de tout cœur un très joyeux Noël.
Puisse 2018 vous apporter toutes les joies et la sérénité espérées !

 

En 2018, soyons connectés à « La Lumière » !

Rejoignez « La Lumière » sur les réseaux sociaux !

Sur Facebook : tapez « La Lumière Œuvre Royale pour Aveugles et Malvoyants » dans le moteur de recherche pour y trouver toutes les actualités et les photos

Sur Twitter : tapez « La Lumière asbl » dans le moteur de recherche pour y retrouver les informations importantes

Sur Youtube : abonnez-vous à la page « La Lumière asbl » pour y découvrir toutes nos vidéos