La Lumière
Inscrivez-vous à notre newsletter
VOIR 04 222 35 35

Bulletin trimestriel n° 125 - Mars 2017

EDITORIAL

Discours à l'occasion de la fête de Noël le 15 décembre 2016

Bonjour et bienvenue à toutes et tous,

Ces derniers mois ont vu des bouleversements politiques inédits : le Brexit en Grande-Bretagne, la crise économique asiatique, la fameuse affaire européenne du Ceta, l’élection d’un Président plutôt particulier aux Etats-Unis, l’échec du Premier Ministre italien à réformer les institutions de son pays pour en soulager l’endettement… le tout sans parler des incertitudes liées aux toutes prochaines élections présidentielles françaises.

Tout ceci n’est pas sans conséquence sur nos marchés financiers ni, surtout, sur notre environnement sociétal. L’actualité le démontre malheureusement tous les jours.

Plus que jamais à « La Lumière », nous posons le choix d’une société qui plaide pour la solidarité et l’inclusion de tous.

Dans le cadre d’une fête de Noël, ces termes ont encore plus de portée : nous devons vivre POUR et non contre les autres, combattre jour après jour toutes les formes de stigmatisation et de ségrégation.

Dans nos locaux, nous cultivons cet idéal et nous oeuvrons dans le sens de tout ce qui rassemble.

Etre à l’écoute de son cœur,

Etre vrai, envers soi-même et envers les autres,

Oublier le besoin inutile de tout contrôler et d’être parfait,

Poser un geste ou offrir un sourire gratuit,

Aimer sans s’imposer et sans attendre en retour,

Servir, même dans l’adversité,

Multiplier son bonheur en permettant aux autres d’y participer …

Quelqu’un a dit : « une lumière n’a de valeur que lorsqu’il fait noir ». Vous vous trouvez donc au bon endroit !!

Dans un lieu d’amour, de partage et de générosité.

Dans un lieu où l’on donne du temps de qualité à votre vie.

Dans un lieu où tout est centré sur l’essentiel, dans la convivialité et le respect.

C’est donc de tout cœur que je vous souhaite de passer une très heureuse fête parmi nous aujourd’hui et, pour la suite …

Que l’étoile de Noël vous éclaire toujours dans vos valeurs les plus humaines !

Christine Toumson.

 

DECES

Elle s’appelait Monique MOSSAY. Elle était Administratrice chez nous depuis avril 1994 et notre Vice-Présidente depuis septembre 2009. Elle était par ailleurs Administratrice à « La Bulle d’Air ». Sa vie professionnelle a été consacrée à l’O.N.E. Elle adorait les enfants par-dessus tout. Qu’ils soient bébés, déficients visuels ou jeunes handicapés.

Chaque année depuis 2009, nous avons visité ensemble le camp des enfants de notre Centre de Réadaptation Fonctionnelle. Elle ne manquait jamais de leur faire un cadeau à cette occasion.

Nous avons également beaucoup voyagé chez les Notaires de la région : jusqu’il y a peu de temps, elle m’accompagnait pour signer les actes de ventes immobilières au profit de l’asbl, dans le cadre de nos dossiers successions.

Jamais elle ne s’est absentée des réunions de notre Conseil d’Administration.

Son attachement à nos services était indéfectible.

Pareillement, elle a beaucoup participé à nos activités avec les affiliés du Service Social.

Pendant de très longues années, elle nous a régalés de ses « galettes » : elle faisait elle-même ses gaufres et les offrait de bon coeur à tout le personnel de notre association.

Elle a toujours été attentive aux autres.

Elle était profondément humaine et généreuse.

Mademoiselle Mossay est décédée ce 2 février, à l’âge de 89 ans.

Votre absence ne passera pas inaperçue, Monique !

Vous nous manquerez très sincèrement !

* * * * *

Marcel GORREUX est décédé ce 8 janvier à l’âge de 74 ans.  Il a débuté sa carrière à l’atelier Chaiserie de notre Entreprise de Travail Adapté le 25 janvier 1967 et y a travaillé 41 ans.  Malvoyant, il est ensuite venu régulièrement à nos ateliers de loisir. 

* * * * *

Anna MARCSIK que nous rencontrions aux goûters et repas des jeudis en nos bâtiments, est décédée le 23 décembre 2016 à l’âge de 90 ans, ainsi que Philomène (Mina) SCHOUPS, à l’âge de 93 ans.

* * * * *

Monsieur François QUINTIN est décédé ce 15 février à l’âge de 76 ans.

 

TEMOIGNAGE

Un métier fabuleux "Dans le Noir"!

Il y a environ 5 ans, je me suis formée à différentes techniques de massages. Après de nombreuses candidatures spontanées  restées sans réponse, j'ai imaginé pouvoir développer mon activité en complément de mon allocation pour personnes handicapées. Cela s'est très vite avéré impossible. Une très longue période de découragement s’ensuivit alors.

Mais l'envie d'exercer ma passion de manière professionnelle était toujours aussi présente.

Je me suis donc tournée vers l'asbl « La Lumière » qui, en collaboration avec la MIREL, n'a cessé de me soutenir dans mes démarches. Une opportunité incroyable s'est alors présentée à moi... un nouvel espace bien-être allait s'ouvrir au centre de Liège en novembre. Et depuis, je m'épanouis totalement au sein de la formidable équipe de Ghislain  Léger. 

C'est « Dans le noir » que j'y propose les jeudis, vendredis et samedis, mes services tels que la réflexologie plantaire, le chiatsu assis, le massage du corps aux huiles végétales, la détente du dos et de la nuque, la relaxation du visage et du crâne, des mains ou des pieds, tout en continuant à me former régulièrement dans le but de répondre aux besoins de chacun. 

N'hésitez pas à me rendre visite pour découvrir mon univers et consulter le site http://www.ghislainleger.be/

Voilà la preuve qu'à force de volonté on peut y arriver !

Merci à Ghislain d'avoir cru en moi !

Laurence Dubois

Pour plus d'informations: 

Ghislain Leger
Rue des Clarisses, 64
4000 Liège

04/221 42 00

 

Remerciements d'une maman écrits lors de la Saint-Nicolas

« Merci à toute l’équipe pour tout.

Surtout pour tout ce que vous faites pour ma petite fille.

Vous lui rendez la vie possible.

Merci du fond du cœur.

Il fut un moment où nous avions perdu l’espoir mais grâce à vous, la vie nous sourit et l’espoir se pointe à l’horizon.

Chaque jour qui passe, Pénielle reprend confiance en elle.

Merci à l’équipe de « La Lumière » : c’est vraiment la lumière ! »

 

INFORMATIONS GENERALES

Souper de fin de saison du Club Torball

Nous vous invitons à venir nous encourager en participant à une soirée organisée au profit du club torball de « La Lumière ». 

Où : rue Sainte-Véronique 17 à 4000 Liège

Quand : Samedi 22 avril 2017 à 19h00

Prix : 20 €, boissons non comprises 

Tickets boissons : 1,50€ (softs , bières, vins) 

Au programme : un repas (apéro, boulets liégeois, frites, dessert et café), une tombola et la soirée animée par un excellent Dj !

Vos inscriptions et paiements sont attendus auprès de l’accueil de « La Lumière » pour le 3 avril 2017. 

Pour tous renseignements : 04/222 35 35 ou Estève Deubel : 0479/38 51 74

(estevedeubel@lalumiere.be ou deubelesteve@msn.com)

 

Voyage à Lourdes

Nous vous communiquons ci-dessous le courrier reçu du responsable du prochain voyage à Lourdes, du 17 au 23 août 2017. N'hésitez pas à le contacter pour plus de renseignements.

"Bonjour à tous,

Pour la plupart, vous connaissez le voyage

qu’organise l’Hospitalité de Liège à Lourdes.

Cette année le Président de l’Hospitalité de Liège, Dominique  Watelet,  a décidé de faire un effort particulier pour les personnes malvoyantes qui nous accompagneraient  afin de mieux les encadrer.

Le voyage se fait toujours en TGV  et sur place l’Hôtel «  La Croix des Bretons »  est réservé dès à présent.

Nous pouvons héberger à l’Hôpital Saint Frai, qui est juste à côté, les moins valides d’entre vous, sachant que vous vous retrouvez tous regroupés pour les cérémonies.

Il sera possible de demander l’aide d’un jeune brancardier pour accompagner l’un de vous pour faire ses courses ou même prendre un verre à une terrasse.

Nous comptons vous entourer de la meilleure façon possible.

Venez nous rejoindre et vivre une semaine très enrichissante."

Le Président                                          

Dominique  Watelet  

Hospitalité de Liège à Lourdes

Tel : 04 252 96 40

 

Une application qui active l'audiodescription d'un film

Imaginez-vous…  Vous êtes au cinéma et vous ne dépendez de personne pour vous décrire le film.  Un rêve ?  Pas complètement grâce à Greta qui donne gratuitement accès à l'audiodescription via votre Smartphone.

Comment faire ?  Installez d'abord l'application Greta & Starks sur votre téléphone (IOS, Android ou Claria/Telorion).  Ensuite, chez vous, à l'aide de votre connexion Internet, téléchargez la bande son de l'audiodescription du film que vous allez voir.  Lorsque vous arrivez au cinéma, pas besoin de réseau WEB.  Branchez vos écouteurs avec micro, activez le « Mode Avion » pour ne pas être dérangé, ouvrez l'application Greta puis lancez la lecture de l'audiodescription du film qui va être projeté dans la salle.  Un battement de cœur se fait entendre.  A l'instant où le film commence, Greta va se synchroniser et l'audiodescription débutera automatiquement.  Cela signifie qu'elle ne se déclenchera qu'en présence du film et que ce système fonctionnera de la même façon quand le film sera diffusé en DVD, à la télévision ou sur un ordinateur.

Cette initiative francophone révolutionnaire n'existe que depuis peu.  C'est pour cette raison qu'au moment où nous rédigeons ces lignes, le catalogue ne propose que les pistes son de l'audiodescription de « Ma vie de courgette », de « Papa ou maman 2 » et de « Dalida », sortis récemment.  L'offre s'étoffe car une fois par mois une nouvelle audiodescription est offerte. 

Le nombre de téléchargements des bandes son est comptabilisé.  Si nous sommes nombreux à utiliser ce procédé, cela incitera peut-être plus de sociétés réalisant de l'audiodescription à envisager un partenariat avec Greta. C'est pourquoi nous vous invitons à télécharger, à tester, à employer cette application et à en parler le plus possible aux personnes intéressées. Merci.

Pour plus de renseignements sur l'activation et/ou le fonctionnement de cette application, n'hésitez pas à contacter :

Anne Dautrebande au 04/222 35 35 ou par mail annedautrebande@lalumiere.be

Nous possédons un mode d'emploi très détaillé écrit par Monsieur Eric TAQUET de l'Association Canopée.

Merci à la société allemande « Greta & Starks » qui a développé Greta ainsi qu'à Monsieur Bruno Quiblier, Directeur de l'association Base-court, de Lausanne (projet Regards neufs) pour sa promotion de l'audiodescription.

 

Eido, une police de caractère adaptée aux personnes malvoyantes

Des chercheurs français du Laboratoire de psychologie cognitive de Marseille (CNRS/Aix-Marseille Université) ont développé une nouvelle police de caractères, spécialement destinée aux personnes malvoyantes. Cette police s'adresse principalement aux personnes atteintes de la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

Baptisée EIDO (du grec « percevoir visuellement »), cette police se distingue des autres couramment utilisées, grâce à des caractères aux formes optimisées pour ne pas être confondus entre eux. En effet, les faibles vitesses de lecture des personnes malvoyantes s'expliquent en partie par la forte proportion de confusions entre lettres physiquement similaires (par exemple, un b avec un d, un p avec un q, un h avec un l ou un e avec un c). La police EIDO a été définie de sorte à maximiser les différences physiques entre ces caractères fréquemment confondus en créant des différences d'orientation ou de forme plus marquées. La police EIDO est ainsi constituée de 26 lettres aux formes contrastées mais familières pour limiter le temps d'apprentissage des patients. La police EIDO est disponible gratuitement sur le site du Laboratoire de psychologie cognitive.

Url : http://lpc.univ-amu.fr/spip.php?article645

Thème : Aides Techniques

Pays :Belgique

Source : http://wal.autonomia.org

 

A VOS FOURNEAUX ! 

2017, année de la légumineuse

Les recettes que nous vous présentons ont été élaborées et adaptées par Adriana, Roger, Marielle, Francine, Nicole, Bégonia, et par notre bénévole Nathalie Dony, au cours d’un atelier « repas lunch autour des légumineuses » bien enrichissant.

Un tout grand merci à eux tous pour leur implication.

Michelina

Soupe de lentilles corail

Ingrédients :

1/2 kg  de lentilles (bien rincer)

1 gros oignon

2 à 3 carottes

1 boîte de tomates pelées

1 cuiller à café de cumin en poudre + sel

2 à 3 gousses d'ail

Coriandre ciselée

Préparation :

Rissoler l'oignon avec le cumin

Mettre les carottes, les lentilles, la boîte de tomates et l'eau afin d’avoir une soupe bien épaisse.

Attention les lentilles cuisent très vite !

Goûter pour le sel

Servir avec de la coriandre ciselée.

Humus, par Adriana Tanasescu

250 g. de pois chiches à faire tremper le soir précédent avec 1 cuiller à café de bicarbonate.

Le lendemain, rincer et porter à ébullition avec du sel, bien cuire.

Réserver l'eau de cuisson et mélanger celle-ci dans un bol avec les pois chiches, le jus d'un citron, 1-2 gousse d'ail.

Ajouter si nécessaire 2 à 3 cuillers à soupe de Thaini (pâte de sésame).

Mixer et ajouter de l'eau, le citron selon le goût, et un peu de sel.

Le tout doit être onctueux.

 

Gateau aux lentilles et aux poires, par Roger Bonhomme

Ingrédients A

120 g de lentilles roses   

50 cl de lait demi-écrémé

1 étoile de badiane

1 bâton de cannelle

Ingrédients B

3 jaunes d’œufs + ¾ c. à café de 4 épices

3 c. à soupe d’huile +  ¼ c. à café de cannelle

1 ½ c. à soupe de miel + ¼ c. à café de bicarbonate de soude

1 ½ c. à s de sucre fin + ¾ de sachet de baking

1 ½ c. à s de farine + 2 sachets de sucre vanillé

Préparation :

Cuire à feux doux les ingrédients (A) pendant +/- 12 minutes en remuant régulièrement.

Retirer du feu, enlever la badiane et le bâton de cannelle et verser dans un bol à mixer.

Ajouter aux lentilles cuites tous les ingrédients (B).

Mixer le tout (A+B)

Battre les 3 blancs d’œufs en neige et les incorporer délicatement au mélange.

Verser dans un moule à tarte de 26 à 28 cm (graissé et fariné).

Garnir de lamelles de poires bien mûres.

Enfourner dans un four préchauffé à 180° pendant +/- 35 minutes.

Surveiller la cuisson attentivement.

Démouler et laisser refroidir.

 

VÎ DJEÛ

Mi mon-n-onke Clémant, da Lèyon Bukèns

Djun 2014

Dj’a-st-on mon-n-onke, qu’a ’nn’alé, tot djône, po l’Amèrique.

N’a nin fêt fôrteune, mins qwand on djåse di lu, nos l’ loumans nosse mon-nonke d’Amèrique, tot près dès djins, ça fêt bin.

Ėst riv’nou viquer ad’lé nos-ôtes.  A r’mètou d’adreuût l’ vîle mohone di dès parins volant, los-a-t-i dit : « Ritrover l’ vî clokî di s’ viyèdje, si p’tite sicole, li p’tit rèw si winnant d’vins lès campagnes èt l’ mohone la qu’il a viké. »

Mi s’ nèveû, avou mi p’tite soûr, nos lî alant co sovint fé vizite ;

Nos-avans bin dè plîzîr a l’hoûter.

Lu qui k’nohe télemint d’istwéres, qu’èlzès sét si bin raconter, tot tètant so l’ tuyo d’ine drole di pîpe…al « Mar Arthur », parèt-i.

Télefêye minme i tchante on p’tit bokè, avou dès paroles qui dji n’ comprind nin, a tot d’jouwant so ‘ne drole di guitare… tote ronde… qui lome on « banjo » parèt qu’ c’èst lès nêgues di l’Amèrique qui djouwèt d’ çoula.

A passé s’ vèye a rôbaler, a fêt l’ toûr dè monde, i n’ conte pus lès payîs, ni lès feumes qu’il a k’nohou… djône, bê valèt, oûy di spirou, råw’teû… bon come li pan, mins franc-tigneûs so lès bwérds.  On d’héve di lu : Qwand il a ‘ne îdèye èl tièsse, i n’ l’a nin ôte-på !

« Vos d’vîz-t-ésse on fameûs djodjo mon-n-onke Clémant. 

Vos polez sorîre, mi, dji v’s-acèrtinêye, qui si on djoû vos scriyîz vos-avinteûres, çoula f’reût on fameûs roman. »

Qwand, a nos deûs, nos r’viquans sès-avinteûres, li nut’ ad’hind si vite qui dj’ènnè roûvèye d’aller dwèrmi.

A stu tchèsseû d’ bison, qui porçuvève a dj’vå tot sonant dè côr, come lès bôrdjeûs d’ tot-chal. 

A k’nohou lès r’vindeûs d’ drougues è l’ Asie, a stu so l’ dos d’in-èlèfant po tirer l’ tîgue… a tot vèyou, a tot fêt mi mon-n-onke Clémant.

« Mins asteûre, è vosse pitit ratrê al lizîre dè bwès djondant nosse viyèdje ;

Quéques vîs camarådes, qui v’ vinèt veûy, li p’tite prandjîre après l’ dîner, vosse tchnin, vosse grand tchapê, vosse pîpe èt vosse « bajo », èt tote vosse pitite famile qu’i v’s-inme…

Vos-èstez, vos l’ dihez vos-minme, li pu-ureûs dès-omes, binamé mon-n-onke Clémant. »